ReussirUSA

   S'implanter et exporter ses produits aux Etats-Unis avec Succes!

Ressources Etats-Unis-Blog Post New Entry

La French Touch dans tous les secteurs aux USA

Posted by Vanina Joulin Batejat on August 19, 2014 at 1:25 AM

USA : Portraits des entrepreneurs qui ont réussi (suite)

Nous continuons notre serie sur les entepreneurs Francais qui ont reussi aux USA.

« Chez Nanou » c’est une cuisine française simple (ReussirUSA)

Née dans le Sud de la France, les repas ont toujours été le moment le plus important et le plus agréable ou la famille se réunissait autour de bon plats.

En arrivant aux Etats-Unis, il était évident pour Anne Marie Rieunier aka « Nanou » de se tourner vers la cuisine, et c’est là à « Bon Appetit » qu’elle rencontra la personne sans qui « Chez Nanou » n’aurait pu voir le jour.

Son souhait était de faire découvrir aux américains une autre cuisine française, loin de cette image des grands chefs, chic et sophistiquée. Une cuisine chaleureuse et familiale, autrement dit une cuisine faite maison.

Chez Nanou, on y retrouve les bonnes spécialités françaises, crêpes sucrées et salées mais aussi pleins d’autres classiques comme le croque-monsieur ou la salade niçoise.

Chez Nanou a su apporter les saveurs du Sud aux Etats-Unis.


 Le parcours du combattant de Patrice Bertrand (ReussirUSA)

Originaire de la Normandie, Patrice Bertrand est tout d’abord arrivé aux Etats-Unis via une entreprise française appelée (Siplast) et a plus tard décroché un permis de résidence (Carte Verte) avec l’aide de son employeur. En 2000, lui et sa famille ont enfin obtenu la nationalité française.

C’est ainsi qu’il a rejoint une autre entreprise française, Roll-Tech. Cette dernière fut faillite et en 2003 grâce à l’aide de l’Etat de la Caroline du Nord et d’une banque locale, Patrice Bertrand s’est lancée dans le rachat de l’entreprise Roll Tech.

Roll-Tech est une entreprise spécialisée dans le recyclage des plastiques et pneus usagés avec lesquels elle fabrique de nouvelles roues pour l’industrie des containers à ordures et pour le matériel de manutention.


 Catherine Malandrino – Le rêve américain Made in Grenoble (Source : Le Dauphine.com)


Quand on pense aux Etats-Unis, on pense à l’ « American Dream ». L’histoire d’une Grenobloise arrivée à New York avec presque rien mais pour qui le talent et la détermination était le seul moteur. Et, c’est en 2000 que son rêve se réalisa, lorsqu’elle créa une robe bannière étoilée, « Flag », devenue mythique après que Madonna l’eut portée au lendemain du 11 septembre 2001.

Elle raconte : " J'ai toujours su que mon destin serait actif. Quand j'étais petite, je savais que je passerais ma vie dans les avions, que j'allais créer quelque chose. Et c'est aux États-Unis que j'ai pu me réaliser."

Aujourd’hui les clients de cette styliste comptent de nombreuses célébrités comme Mary J.Blige, Angelina Jolie, Beyoncé, Sharon Stone, Charlize Theron, Demi Moore, Rihanna, Alicia Keys, sans oublier la première dame des Etats-Unis, Michelle Obama.

 Le « Celebrity Hair Stylist » Frédéric Frekkai


Du droit à la coiffure. Cela résume assez bien le parcours de Frédéric Frekkai.

Né en Aix-en-Provence, c’est pendant ses temps libres qu’il enchaine les shootings et c’est à 20 ans, après s’être fait repéré par Bruno Pittini, le coiffeur star de Dessange, qu’il rejoint l’équipe de Dessange Paris. Lorsqu’en 1983, Dessange décide d’ouvrir un salon sur Madison Avenue à New York, Frédéric Frekkai est du voyage.

Aujourd’hui, son nom est connu dans le monde entier et de grands figures mondiales sont passées sous ses mains d’expert tel que la première dame des Etats-Unis ou encore Hillary Clinton. Son salon a des allures de cérémonies d’Oscars, tant le nombre de VIP est énorme.

«Gamin, j’avais juste l’intuition que ma vie ne serait pas ordinaire», dit-il.

Sa persévérance lui a fait grimper les échelons !

Lionel Bringuier – Le chef d’orchestre, violoncelliste et pianiste français (Source : Wikipedia)


Ce niçois est un prodige de la musique né dans une famille de musiciens.

Il collectionne les premiers prix dès l’âge de 5 ans où il débute ses études de musique au conservatoire de Nice.

A l’âge de 13 ans, il est admit au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Et en 2005 il devînt l’assistant chef d’orchestre de l’Ensemble Orchestral de Paris. Cette même année il remporta le 49e Concours International de Besançon pour les jeunes chefs d’orchestres.

C’est en 2007, aux Etats-Unis, que Bringuier est nommé par Esa-Pekka Salonen, pour prendre les fonctions de chef d’orchestre au Los Angeles Philharmonic.

Au cours de la suivante direction musical de Gustavo Dudamel, Bringuier changea de poste pour devenir chef d’orchestre permanent.

 Parmi ses œuvres on peut compter des enregistrements commerciaux de Vincent D’Indy avec l’Orchestre de Bretagne pour le label Timpanu Records, et Camille Saint-Saëns avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France pour le label Erato.

 Nous avons eu le plaisir de participer au succes de certain. Toujours se rappeler qu'il n'y a pas qu'un type de metier ou un seul Etat pour reussir et nous vous assisterons pour trouver le business model qui pourra potentiellement vous convenir dans l'Etat qui vous offrira le plus d'opportunites: info@reussirusa.com 

Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

0 Comments