ReussirUSA

   S'implanter et exporter ses produits aux Etats-Unis avec Succes!

Ressources Etats-Unis-Blog Post New Entry

Comment venir vivre et travailler aux USA

Posted by Vanina Joulin Batejat on December 15, 2015 at 4:55 PM


 

Le programme d’exemption de visa

Si vous êtes dans l’un des 37 pays qui participent au programme d’exemption de visa des Etats-Unis (Visa Waiver Program), vous pouvez entrer aux Etats-Unis jusqu’à 90 jours pour affaires, tourisme, visite ou pour le plaisir. Cela signifie que vous réservez un vol, demander votre ESTA en ligne (autorisation de voyager), et ensuite votre entrée sera évaluée à l’arrivée par les douanes et la protection des frontières. Avec les derniers attentats, il est prévu que les réglementations pour ce programme se resserrent et que les ressortissants de pays comme la France ou la Belgique ayant voyage en Syrie, Irak notamment doivent demander un visa spécifique avec visite devant l’officier consulaire

 

Le visa B, pour les visiteurs

Si vous souhaitez rester plus de 90 jours, ou si vous êtes d’un pays hors du programme d’exemption de visa, vous pouvez demander un visa B. Vous pouvez venir pour affaires, mais vous ne pouvez pas travailler aux Etats-Unis avec ce visa. Le visa B peut être délivré pour un maximum de 10 ans, mais chaque entrée est habituellement de 6 mois. Rester jusqu’à 12 mois est possible, mais rare. Le visa B est une bonne option si vous ne pouvez pas demander un autre visa, cela évite des frais pour rentrer dans votre pays tous les 3 mois. Juste pour rappel, vous ne pouvez pas travailler pour une société américaine si vous avez un visa B. Les visas B sont faciles à demander et vous pouvez le faire vous-même en ligne.

 

Les 4 principales options pour un visa de travail

 

H1B

Il s’agit du visa de travail professionnel standard, mais il y a seulement 65.000 H1B acceptés par an et les conditions de diplôme et de type d’emploi sont très specifiques. (Plus 20.000 pour ceux titulaires d’une maîtrise dans une université des Etats-Unis). Vous ne pouvez appliquer qu’à partir du 1er avril et si c’est accordé, vous ne pouvez commencer à travailler qu’à partir du 1er octobre de la même année. Pour les entrepreneurs, il y a deux problèmes supplémentaires avec le H1B.

Tout d’abord, le H1B est vraiment conçu pour les grandes entreprises, et lorsque vous appliquerez, ils évalueront les forces de votre entreprise. Si vous êtes un nouvel entrepreneur avec aucun financement, client ou recette cela pourra poser un problème.

Le deuxième problème est que vous ne pouvez pas vous sponsoriser vous-même dans votre propre société, sinon vous serez considéré comme auto-requête. Donc, vous devrez indiquer à vos investisseurs ou conseillers qu’il est clair que vous pourriez être congédié à l’avenir. Si vous obtenez ce visa, il est pour 3 ans initialement, et peut être renouvelé pour une durée maximum de 6 ans. Ce visa permet a votre employeur par ailleurs de vous sponsoriser pour la carte verte.

 

L1

Le L1 est pour les transferts intra-entreprises, mais pour appliquer vous devriez avoir été employé par une société liée dans un pays étranger pendant au moins un an avant votre demande de transfert dans la société américaine. La période initiale de ce visa est d’un an si vous créez une nouvelle entreprise aux Etats-Unis, mais peut être renouvelée jusqu’à un séjour maximum, de 5-7ans.

Le visa L1 est à nouveau conçu pour les grandes entreprises, et une startup à un stade précoce pourrait se heurter à des problèmes sur le renouvèlement si vous ne l’avez pas sensiblement accru au cours de la première année. Une bonne chose à propos du visa L1 est que votre conjoint sera admissible à demander un visa de travail. Par ailleurs a moyen terme, votre employeur peut vous sponsoriser pour la carte evrte

 

Le visa E2

Ce visa est le visa le plus accessible qui existe pour une startup. Il permet aux entrepreneurs de mettre en place une nouvelle entreprise aux Etats-Unis et d’investir une importante somme d’argent. Cependant, vous devez être l’un des pays ayant un traité avec les Etats-Unis. Le montant de l’investissement variera en fonction de l’entreprise, et il n’y a pas de règles à ce sujet, mais il doit être substantiel par rapport à l’ensemble des couts de mise en place de l’entreprise et votre entreprise ne doit pas être considérée comme marginale. Un investissement trop petit peut faire douter l’officier consulaire et il peut considérer que vous créez une société que pour faire vivre vous et votre famille. Ce visa peut être renouvelé indéfiniment, et votre conjoint est admissible à un visa de travail aussi. Avec un visa E2 il n’y a pas de chemin d’accès officiel vers la carte verte. Un projet de loi a été déposé pour permettre aux détenteurs de visa E-2 de faire une demande de carte verte sous certaines conditions au bout de 10 ans


Plus d'information: info@reussirusa.com 

.

 

Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

0 Comments