Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

Ressources Etats-Unis-Blog Post New Entry

Acheter un commerce aux Etats-Unis - Les dues diligences

Posted by Vanina Joulin Batejat on June 9, 2015 at 5:05 PM

Vous souhaitez travailler investir dans un commerce aux USA: la periode des dues diligences est un moment tres important


Le terme « Due Diligence » est très récurant dans le vocabulaire du monde des affaires aux Etats-Unis. Il représente la période de temps durant laquelle le potentiel acquéreur d’un fonds de commerce étudiera la proposition et ses principales composantes, dans le but de confirmer son intérêt ou de déterminer la valeur réelle de l’investissement en question. Il peut être utile de faire appel à l’assistance de conseils extérieurs (consultants, avocats, comptables…afin de vous accompagner dans cette période clé. En effet, la complexité des contrats américains pourra rapidement faire baisser les bras à un ressortissant d’un pays étranger.

Lorsque vous serez en cours de négociation pour l’achat d’un fonds de commerce et que vous arrivez au stade des Due Diligences, vous allez sans aucun doute devoir signer un accord de confidentialité avec le vendeur afin de lui assurer que vous n’allez ni contacter d’autres personnes dans le but d’obtenir des informations complémentaires sans son accord préalable. En effet, le vendeur ne voudra pas forcément que vous perturbiez ses employés ou ses fournisseurs en les prévenant préalablement de la revente de l’entreprise.

Lorsque vous étudiez les composantes de l’entreprise, vérifier la valeur et examiner l’état des éléments suivants:

• Inventaire: Il s’agit de tous les produits et les matériaux disponibles pour les clients. Une personne qualifié ou vous-même devez êtes présente lors de la réalisation de l’inventaire afin d’avoir une vision claire de ce dont dispose l’entreprise au moment présent mais également pouvoir retracer les mouvements effectués dans l’inventaire. Dans quel état est l’inventaire ? Est-ce commercialisable ? Voyez-vous un potentiel dans cet inventaire ? Vous pouvez de demander le planning de l’inventaire au vendeur. L’évaluation de l’inventaire est souvent sujette à des négociations.

• Bâtiments et meubles: Obtenez une liste de la part du vendeur incluant le nom et le modèle de chaque équipement. Portez une attention particulière à l’état de l’équipement en condition, sa valeur sur le marché au moment de l’achat et sa valeur au moment présent. Demandez si l’équipement a été acheté ou loué. Si loué, vous pouvez demander le contrat de location. Demandez combien le propriétaire a investi dans l’amélioration de son commerce ainsi qu’en maintenance pour maintenir les lieux dans un bon état. Si les bâtiments sont loués, demandez le contrat de location des locaux. Déterminez quels travaux et modifications vous allez devoir entreprendre dans le cas de l’achat du fonds de commerce.

• Copies de tous les contrats et documents légaux: Cela inclut les contrats de locations, les factures d’achat, les accords de distribution, les accords de sous-traitance, les contrats de vente, les traces de partenariat écrites, les accords avec les employés, et tout autres documents légaux liés directement ou indirectement à l’activité de l’entreprise, comme des déclarations de nom commercial, dépôts de marque, etc. Pour les contrats de location (équipements, locaux, etc), demandez s’ils sont transférables ou si vous avez besoin de la permission du bailleur afin de transférer le contrat de location. Si le fonds de commerce que vous souhaitez acheter à une valeur intellectuelle significative, comme un nom, une recette de fabrication ou autre, faites appel à un avocat spécialiste en propriété intellectuelle.

• Enregistrement de la société: Vérifiez dans quel état l’entreprise est enregistrée, il peut s’agir d’un état différent de celui dans lequel le fonds de commerce se situe.

• Déclaration d’impôt: Demandez l’accès aux déclarations d’impôt des 5 années précédentes. Beaucoup de propriétaires d’entreprise utilisent les comptes de l’entreprise à usage privé. Ils peuvent par exemple acheter des produits qu’ils utilisent personnellement à la charge de l’entreprise ou prennent des vacances au frais de l’entreprise, en amenant leur famille à des salons, etc. Vous et votre éventuel comptable vont devoir analyser ces documents afin de déterminer la véritable valeur de l’entreprise.


• Documents financiers: Vous allez devoir analyser les documents financiers des 5 dernières années afin de déterminer la santé financière de l’entreprise. Analysez les ventes et les charges opérationnelles seul si vous vous en sentez capable, ou avec un comptable spécialiste de l’industrie. Les chiffres devront également être comparés aux chiffres du secteur, qui peuvent être trouvé dans les rapports annuels de Robert Morris & Associates ou encore Dun & Bradstreet.

• Registres des ventes: Même si les ventes vont être inscrites dans les documents financiers, analysez les ventes mensuelles des 36 mois précédents en fonction des lignes de produits si différents produits sont vendus ainsi que les ventes à crédit et les ventes en liquide. Cela vous fournira un aperçu de l’activité habituelle de l’entreprise que vous pourrez de nouveau comparer avec les chiffres du secteur. Demandez les traces financières des 10 plus gros clients des 12 derniers mois. Si le vendeur ne veut pas vous fournir le nom de ses clients, il peut utiliser des noms de code. Vous vous intéresserez purement et simplement aux chiffres que génèrent les clients et non leur identité, pour l’instant.

• Liste complète des passifs de l’entreprise: Faites appel à un avocat indépendant et un comptable pour examiner les passifs et déterminer les potentiels coûts et conséquences juridiques. Il peut s’agit de poursuites judiciaires, de privilèges accordés par des créanciers contre des actifs, ou de l’utilisation d’actifs tel que l’équipement à titre de garanti pour obtenir des prêts à court terme. Votre comptable devrait également être capable de détecter des passifs non-enregistrés, comme des bénéfices accordés aux employés.

• Les comptes débiteurs: Décomposez ces comptes par 30, 60, et 90 jours et plus de 90 jours. Vérifier l’âge de la créance est important car le plus longtemps elle est en circulation, plus faible est la valeur du compte. Vous devriez également faire une liste des 10 meilleurs comptes et de vérifier leur solvabilité. Si le client est solvable et la majorité de ses comptes sont en circulation depuis plus de 60 jours, une politique de collecte de crédit plus strict pourra accélérer le recouvrement des créances.

• Les comptes créditeurs: De la même manière décomposez ces comptes par 30, 60 et 90 jours et plus de 90 jours pour déterminer la qualité de la circulation des flux trésoriers de ces entreprises. Pour les dettes datant de plus de 90 jours, vérifiez si les créancier disposent de garanti de paiement dans les actifs de la société.

• Divulgation de la dette: Cela inclut toutes les dettes exceptionnelles, les prêts et autres dettes auxquelles l’entreprise a consenti. Des investissements qui ont-ils été réalisé en dehors du cadre normal de l’activité ? Des prêts accordés aux clients ?

• Retour de marchandise: Le taux de retour de l’entreprise est-il élevé ? A-t-il augmenté ces dernières années ? Si oui, pouvez-vous en déterminer les raisons et pensez-vous être capable de résoudre les problèmes ?

• Données clients: Si l’entreprise dispose de moyens permettant de tracer le client, définissez son profil type: Combien d’entre eux sont clients pour la première fois ? Quelle est la perte ou le gain de client depuis l’année passée ? Quand sont situés les pics de ventes dans l’année ? Quand la demande des clients ralentis ? Quel type de produit est le plus populaire ? A quel prix ?

• Stratégie marketing: Comment l’entreprise sollicite les consommateurs ? L’entreprise offre-t-elle des réductions ? Quelles actions de relation publique ont été lancées ? Quelle est la stratégie marketing générale ? Obtenez une copie de tous les fichiers de vente et évaluez les ventes à venir. Mettez-vous à la place d’un consommateur étant sollicité par l’entreprise pour avoir une idée de la perception du marché sur l’entreprise.

• Dépenses marketing: Analysez les coûts pour déterminer les dépenses marketing entrent dans le budget et examinez les résultats des démarches marketing. Est-ce que les ventes augmentent ? Est-ce que la fréquentation de l’entreprise augmente ? Si non, essayez d’en déterminer les raisons.

• Le prix: Evaluer le prix actuel des produits, le planning des réductions de tous les produits, la date des dernières augmentations de prix, and le pourcentage de cette augmentation. Déterminez si vous êtes en mesure d’augmenter d’avantage le prix. Comparez ce que vous voyez dans l’entreprise aux données du secteur.

• Le marché et le secteur: Analysez le secteur et les différents segments du marché que l’entreprise cible pour évaluer le potentiel. Déterminez si les ventes sont susceptibles d’augmenter, de baisser ou de stagner.

• Localisation: Réalisez une étude approfondie du lieu d’implantation, en prenant en compte la population environnante, les données économiques générale et la concurrence. Vérifiez s’il y peut potentiellement avoir des problèmes de réception et d’expédition.

• La réputation de l’entreprise: Comment l’entreprise est perçu par les clients et les fournisseurs ? L’image est très importante et peut être soit un atout, soit un désavantage. Parlez aux consommateurs, fournisseurs, banques et aux propriétaires d’autres entreprises du secteur et dans la même zone géographique dans le but de rassembler des informations concernant la réputation de l’entreprise.

• Salaires: Assurez-vous que les salaires soient réalistes et en conformité avec les données du marchés et du secteur.

• Liste des employés et organigramme: Apprenez le poste de chaque employé de l’entreprise, qui est le supérieur de qui, qui a gagné combien pour tant de temps, etc. Essayer de comprendre les pratiques managériales de l’entreprise.


• Assurance: Déterminez quel type d’assurance utilise l’entreprise, qui sont les représentants et quel sont les prix. Certaines entreprises sont assurées contre des catastrophes et autres désastres comme des incendies. Assurez-vous que l’entreprise soit protégée de manière adéquate.

• Assurance-produit: Les assurances-produits sont indispensables pour les entreprises productrices. Les couvertures que proposent les assurances changent considérablement d’année en année, ce qui peut avoir un grand effet sur les flux de trésorerie de l’entreprise.

Cette liste même si non exhaustive vous donne une base. N’hésitez pas nous contacter pour plus d’information et si vous cherchez un commerce à acheter : [email protected]

 

Categories: None

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

Already a member? Sign In

0 Comments